Les Opportunités des Marchés de Carbone dans le Sud de la Méditerranée

Au jour d’aujourd’hui, les pays du Sud de la Méditerranée n’ont accueilli qu’un nombre limité de projets dans le cadre des Clean Development Mecanisms (CDM). Trois défis sont à relever pour la participation des pays à revenu moyen dans les marchés de carbone futurs : la taille limitée de la demande future de crédits ou de compensations ; les restrictions sur l’usage des crédits CDM dans la 3e Phase du Mécanisme Européen de Cotation des Emissions ; et le manque de préparation pour la mise en place de nouveaux mécanismes basés sur les règles de marché. Cette recherche étudie les activités dans les pays du Sud de la Méditerranée qui pourraient entrer dans le cadre de nouveaux mécanismes de marché. L’étude explore les options existantes pour l’évolution des CDM et discute des mérites des fonds carbone post 2012 pour combler le vide entre la fin de la première période d’engagement de Kyoto et l’entrée en vigueur d’un nouvel accord international.

Noriko Fujiwara est Chef de l’Unité dédiée au Changement Climatique, Monica Alessi est Chargée d’Etudes et Anton Georgiev est Chercheur Associé au CEPS.
 

Fichier attachéTailleHitsLast download
MEDPRO TR No 8 WP4b Fujiwara et al.pdf816.39 KB9334 jours 17 heures ago
Date de publication: 
Lu, 19/03/2012
Auteur(s): 
Noriko Fujiwara, Monica Alessi and Anton Georgiev
Institut(s): CEPS