Inégalité dans le Sud de la Méditerranée: Analyse de pays ciblés

Ce rapport examine les tendances, déterminants et scénarios futurs de l’inégalité en utilisant comme mesure la consommation par tête dans le Sud de la Méditerranée. Localisation, niveau d’éducation et emploi sont les facteurs clés affectant les niveaux de bien-être et leur distribution. Une analyse d’incidence sur les bénéfices a été effectuée pour analyser les bénéfices des différents déciles de dépenses par tête en éducation et soins de santé. Les pays étudiés présentent d’importantes différences en termes de distribution des inégalités : en effet, alors que le Maroc, la Tunisie et la Turquie présentent d’importants niveaux d’inégalité, l’Egypte et la Syrie font montre d’une moindre inégalité. L’inégalité dans le développement humain a aussi été analysée par le biais de l’indicateur de développement humain ajusté aux inégalités (IHDI), mis au point par le Rapport Global sur le Développement de 2010. L’analyse montre que le niveau de développement humain mesuré dans les  pays étudiés perd en moyenne 20% à cause de l’inégalité. Deux scénarios, un optimiste et un pessimiste ont été analysés pour projeter les niveaux d’inégalité à l’horizon 2020. Il apparaît qu’une croissance positive augmente les niveaux d’inégalités et rétrécit la classe moyenne, montrant ainsi que ce sont les catégories les lus favorisées qui bénéficient de la croissance ; alors que l’on observe l’inverse dans le scénario pessimiste.

Heba El Laithy est Professeure de Statistiques à la Faculté d’Economie et de Sciences Politiques de l’Université du Caire.

Fichier attachéTailleHitsLast download
MEDPRO TR No 23 WP7 El Laithy.pdf776.65 KB7261 jour 22 heures ago
Date de publication: 
Je, 06/12/2012
Auteur(s): 
Heba El Laithy
Institut(s): FEPS