Quelles Perspectives et quel Impact sur la Croissance des Infrastructures de Transport pour les Pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée?

Le manque d’infrastructures adéquates est un facteur inhibant considérablement la croissance du commerce dans les pays de la Méditerranée. La mise à niveau de leur infrastructure à des standards comparables à ceux de pays dotés d’un PIB par tête similaire coûtera cher, mais portera ses fruits.

Dans ce rapport, nous comparons la quantité d’infrastructure disponible dans les pays considérés avec des références internationales pour ensuite estimer les quantités nécessaires afin de s’aligner sur ces standards. Nous estimons également le coût de cette infrastructure additionnelle comme pourcentage du PIB pour enfin estimer son impact sur le commerce et sur le PIB.Ces estimations sont fournies pour 11 pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée dans les 4 scénarios Les résultats font ressortir d’abord le besoin de terminaux aéroportuaires pour les passagers (entre 52% et 56%). Si ces derniers sont l’infrastructure qui fait le plus défaut à la région, à contrario, le besoin en routes non goudronnées est bien moindre (entre 7% et 13%). Au total, le coût d’investissement et de maintien s’établit en moyenne entre 0.9 et 2.4% du PIB, bien que dans certains pays il soit compris entre 1.4% et 4.5% du PIB.

L’impact sur le commerce international hors hydrocarbures serait substantiel mais avec des différences entre imports et exports. Au total l’amélioration du solde de la balance commerciale des 11 pays considérés s’établirait entre 5.4% et 17.2% bien que dans certains pays le solde de la balance commerciale serait négatif. Pour ce qui est de l’impact sur le PIB, le ratio entre le coût de l’infrastructure supplémentaire et les gains en PIB serait compris entre 3 et 8, indiquant ainsi d’importants bénéfices liés à l’investissement en infrastructures.

Jusqu’à récemment, Robin Carruthers était Economiste ¨Principal à la Banque Mondiale, responsable de la qualité des évaluations des projets de transport de la banque ainsi que de ses recherches liées. Il est l’auteur principal du livre ‘Toolkit on Transport Corridors’ et un de contributeurs principaux au ‘Guide to Trade and Transport Facilitation’. Il est maintenant consultant international pour plusieurs bailleurs de fonds multilatéraux dans le cadre de leurs activités sur le transport, le commerce, l’infrastructure et leurs interactions.

Fichier attachéTailleHitsLast download
MEDPRO Rep No 3 WP5 Carruthers.pdf2.68 MB6284 jours 15 heures ago
Date de publication: 
Je, 21/02/2013
Auteur(s): 
Robin Carruthers
Institut(s): CASE